Nicolas Thienpont

La curiosité, vertu philosophique, est inscrite dans la démarche de la Fondation et de ses fondateurs.

 

Apporter une lumière et faire connaître ce qu’est une culture du terroir, une culture de l’appellation : l’amour de notre terre, le lien de solidarités qui existe entre vignerons voire une certaine amitié.
C’est cela la Fondation Terroirs Paysages culturels.

 

Le terroir c’est tout a fait ambivalent, avec un donné de la nature, une géologie des sols millénaire et en même temps on parle de la vigne éminemment culturelle.
Et pour finir, c’est l’humain qui domine tout pour produire le vin, un tout alimentaire, spirituel et symbolique.

 

La possibilité de la formation des enfants m’a donné une petite étincelle. Inscrire sur ces « tabula rasa » le sens des racines, de la solidarité, du beau, qu’est ce qu’il y a de plus essentiel ?

 

La Fondation doit contribuer, par l’éducation, à rompre ce cloisonnement stérile entre des mondes et des chapelles qui s’opposent sur des sujets complexes.

 

Nicolas Thienpont,
Château Larcis Ducasse

Fin 2017, le temps était venu pour moi de réunir des femmes et des hommes qui représenteraient la sociologie actuelle de la juridiction de Saint-Émilion, d’ouvrir ainsi autant de portes d’entrée pour d’autres vignerons sur le territoire. Et en même temps d’accueillir à Saint-Émilion nos amis des terroirs du monde.
Par quoi sont-ils unis ? Leur passion pour le vin, pour leur métier, pour le patrimoine mais aussi par les valeurs de la fondation.

La famille GRATIOT propriétaire du domaine de Larcis Ducasse fait, depuis de longues années, confiance à son gérant Nicolas Thienpont issu d’une famille venue des Flandres. C’est l’occasion de rappeler que la juridiction de Saint-Émilion est une histoire de cycles de populations. Ces nouveaux habitants, ont permis l’enrichissement des connaissances, la faisabilité de grands projets. Au fil du temps ces hommes ont formé avec les paysans vignerons de saint-émilion des tandems auxquels on doit en grande partie la pérennité de ce vignoble.

Même s’il ne se destinait pas à devenir vigneron, « la fine compréhension des terroirs de Nicolas Thienpont, est particulièrement appréciée ». Aller à Larcis Ducasse, c’est se rendre sur un vignoble exemplaire pour appréhender la diversité d’un paysage culturel saint-Émilionnais.

Dons & soutiens

7 + 9 =

Partenaires