Vision du président

Accueil » Idées : ce à quoi nous croyons » Vision du président

Quand on définit le mot terroir, on oublie souvent d’y associer l’homme. À la fondation, nous voyons le terroir comme une construction sociale, une expression de la relation que l’homme entretient avec la terre. Dans notre démarche, la notion de terroir est associée à celle de paysage culturel. Ce concept intègre dans sa définition les interactions entre l’homme et la nature. Avec la fondation, nous nous plaçons donc dans la ligne adoptée par le Comité du patrimoine mondial (UNESCO), qui a ouvert la voie à l’inscription de paysages culturels d’une valeur universelle exceptionnelle.

La dimension humaine est ce qui oriente les missions de la Fondation Terroirs Paysages culturels. L’histoire du vignoble de Saint-Emilion est une véritable aventure humaine. Les générations successives ont su trouver les ressources en elles-mêmes pour assurer la pérennité de l’ensemble. On peut dire la même chose de tous les terroirs patrimoniaux à l’échelle mondiale.

C’est pour cela que la fondation a une vocation à la fois locale et globale. Pour échanger avec les autres paysages culturels loin de nous, nous devons comprendre les valeurs qui nous ont permis d’arriver jusqu’ici. Et dans le même temps, partager les réflexions des autres économies de terroir nous structure pour l’avenir.

À Saint-Emilion ou ailleurs, nous voyons le paysage culturel comme une ressource. L’ambition des fondateurs est de s’appuyer dessus, pour éduquer, innover et transmettre.

Dons & soutiens

12 + 5 =

Partenaires