La fondation est un acteur du patrimoine mondial même si son approche est plus large que celles des paysages UNESCO. Elle s’installe néanmoins sur un paysage inscrit au patrimoine mondial de l’humanité, le 1er vignoble inscrit dans cette catégorie paysage culturel.

Coopérations scientifiques et techniques

Elle est donc partie prenante au sens de la Déclaration de Budapest (2002) et de l’intégration d’un cinquième objectif stratégique – le « cinquième C » de Communautés à la Convention du patrimoine mondial (2007).

  • Présentation de la fondation lors des 16èmes Rencontres annuelles de l’Association des Biens Français du Patrimoine Mondial, le 31 mai 2018.
  • Conférence (4ème trimestre 2018) autour du Diplôme de Fin d’Études d’une Architecte Urbaniste d’État de l’École de Chaillot, dirigé par la présidente de la Fondation Terroirs Paysages culturels : La juridiction de Saint-Émilion, paysage sous-tensions. Quel rôle pour le « cinquième C » ?

Dons & soutiens

4 + 5 =

Partenaires